mercredi 15 février 2012

Quoi de neuf dans le web mobile touristique?


L'Internet fixe ne progresse plus en nombre de visiteurs depuis septembre dernier, alors que l'Internet mobile poursuit une croissance étourdissante : le jour où les connexions en web mobile auront dépassé le web n'est pas loin, nous disait Claude Bournal il y a quelques jours, dans un article de TourMag.

Dans ce contexte, quoi de neuf au pays du web mobile? Pas grand chose dans la conception des applications et sites web mobiles touristiques. Chaque jour ou presque, une destination institutionnelle sort son appli mobile, généraliste, avec syndication à une base de données, géolocalisation, et parfois quelques fonctionnalités un peu plus débridées. Dernièrement, ce sont ainsi Vannes, Clermont-Ferrand, ou encore Quimper qui présentent leurs réalisations dans la presse.

Cela fonctionne-t'il? Les téléchargements sont-ils au rendez-vous? les utilisations sont-elles réelles et pertinentes? Pour le moment force est d'avouer que tout le monde tâtonne et que les retours ne sont pas légions.

Tout ce que l'on sait, c'est que pour le web mobile, l'échelle est primordiale, et qu'il faut que la zone couverte par l'application corresponde à une zone de séjour ou de déambulation touristique.  Mais les applications doivent-elles comporter des informations trés différentes de celles du site Internet? Je suis preneur de vos réponses.
Auteur: Jean-Luc Boulin

Pour lire la suite de l’article Cliquez ici.