lundi 27 juin 2011

Google City : le guide mondial des destinations touristiques?


Diadao partage cet article depuis le site www.iceranking.com


Alors que tout le monde attend l’arrivée de Google Travel, Google s’engouffre dans le secteur de l’e-tourisme en lançant ses portails communautaires Google City.



Pour le moment, 4 sites internet de villes américaines ont été lancés :
Austin, Texas | Portland, Oregon | Madison, Wisconsin | San Diego, California.


Google City, l’office de tourisme du futur ?


Avec ces nouveaux portails de destination, vous serez en mesure de découvrir une liste de centaines d’entreprises locales, recommandées par les habitants, avec la possibilité de les filtrer par notes, par catégories (Restaurant, Attractions, Bars, Coffee, Health, Fitness & Beauty, Hotels, Restaurants, Shopping), et par sous-catégories (type de cuisine, expérience/ambiance, quartiers).



On y trouve également une page présentant les dernières nouvelles de la communauté, ainsi que la liste des événements à venir de Google dans la ville.
Par ailleurs, Google a intégré son nouveau service Google Offers (concurrent direct de Groupon.com), qui permet aux entreprises de promotionner leurs produits et/services avec des coupons de réductions. (voir aussi l’article sur les coupons de recherche sur les moteurs de recherche).

Côté mobilité, Google lance l’application mobile Google Places, disponible sous i-phone et android, avec le système de paiement sans contact Google Wallet.

Dans son communiqué, Google explique clairement que leurs équipes vont continuer à enrichir et organiser le contenu de leurs nouveaux portails.
En quelques semaines, Google s’est doté de son propre système de gestion de destination, et prévoit plusieurs cordes à son arc, comme l’intégration de la solution bêta « Google City Tours », ou encore un comparateur de prix avec la solution ita software pour devenir l’office de tourisme du futur !


L’impact SEO de Google City sur les acteurs du tourisme (du local au global)


On peut facilement imaginer le nombre d’internautes visitant Google City, pour préparer leur voyage. Si Google décide d’améliorer la visibilité de ses portails de destination dans les pages de résultats de recherche de son moteur, cela devrait laisser peu de visibilité aux guides de voyages et d’avis (Qype, TripAdvisor, Yelp,…).

Il lui suffirait, par exemple, d’intégrer un raccourci vers ses portails touristiques lorsque l’on tape une requête de type : « Ville », « hotels+ville », « restaurant+ville », « ville+Catégorie », ou tout simplement d’indexer correctement l’ensemble des entreprises référencées dans leur portail dans son index de recherche.
Exemple : hotels à Portland.

Pour le moment, Google n’a pas encore crée de liens vers Google City sur ses pages de résultats de recherche locale, mais cela ne serait tarder ! Si vous possédez un site de destination ou d’avis, il sera sans aucun doute important de créer des modules innovants et utiles pour les e-voyageurs, qui souhaitent visiter votre destination, afin de les fidéliser et d’attirer toujours plus d’internautes sur votre site.



Pour les propriétaires d’entreprises touristiques, il existe une page spéciale Business Owners, pour savoir comment améliorer leur présence sur Google. L’inscription dans le guide touristique Google City est gratuit, puisqu’il suffit de s’inscrire dans Google Adresses la plus grande base de données d’entreprises touristiques au monde !


Pour décrouvrir l'article de Cédric BRUN depuis sa source sur www.iceranking.com, cliquez-ici.


Source de l'article: http://www.iceranking.com/e-tourisme/google-city-le-guide-mondial-des-destinations-touristiques/