mardi 3 mai 2011

European Hotels Managers Association (EHMA): Le 38ème Congrès a eu lieu à Saint Pétersbourg



Fin avril s’est tenu le 38e congrès de l’EHMA (European Hotels Managers association) à Saint-Pétersbourg, en Russie. Un congrès placé sous le signe du renouveau pour cette association qui regroupe 470 directeurs d’établissements répartis dans 28 pays.


Image: L'Hôtellerie - Restauration

Un 38e congrès de l'EHMA sur le thème 'De la crise à la croissance' pour Peter Bierwirth , président de l'EHMA, et Michel Fernet, vice-président Europe. 

Du 28 avril au 1er mai, 320 participants ont suivi, à Saint-Pétersbourg en Russie, le 38e congrès de l’European Hotels Managers Association (EHMA) et débattu des nouvelles conditions de travail du manager. Avec pour thème ‘De la crise à la croissance’, l’événement était placé sous le signe du changement.

Le choix de Saint-Pétersbourg n’était pas anodin. C’est dans une ville en plein développement que furent accueillis les congressistes. Avec la construction prévue pour 2013 d’un nouveau terminal, l’aéroport devrait doubler le nombre de passagers aériens de 8 à 14 millions. Et l’arrivée de nouveaux hôtels comme le W ou la rénovation d’établissements plus anciens comme le Grand Hotel Europe ou le Four Seasons devrait pour la Venise du Nord, porter le développement touristique, un enjeu capital pour la cité russe. La ville espère doubler le nombre de ses visiteurs annuels - 5,1 millions de touristes aujourd’hui - avec un parc hôtelier 5 étoiles rénové offrant 1 500 chambres toutes neuves - sur un total de 27 000 toutes catégories confondues.

“Le rôle fondamental de Bruxelles”

“Le congrès a été très riche, avec des communications de très haut niveau, affirme Michel Fernet, premier vice-président de l’EHMA Europe et président pour la France et Monaco. Celle du président de l’Hotrec,Kent Nyström, était majeure. Il nous a rappelé les principaux dossiers aujourd’hui en discussion à Bruxelles : la TVA et la nouvelle classification des établissements hôteliers. Il a surtout précisé le rôle fondamental de Bruxelles pour les entreprises.”Quant aux réflexions menées autour du nouveau manager, elles ont suscité un vif intérêt auprès de ces cadres hôteliers de haut niveau. Le témoignage de Paul White, président du groupe Orient Express, a planté le décor. “Le manager est un homme dont la fonction n’est pas seulement d’être multi casquette mais aussi de coordonner, de mettre en musique les compétences, d’être leader et porteur de projet pour les équipes. Le nouveau manager est un équilibriste, qui doit tenir compte des multiples interlocuteurs dans son environnement : les clients qui recherchent la qualité de service, les équipes qui souhaitent des relations de travail optimales, et les propriétaires ou investisseurs, qui veulent plus de profit.” 


“Accepter les évolutions”

C’est d’ailleurs pour tenir compte de l’évolution de la société que l’EHMA a décidé de modifier ses statuts qui seront présentés au nouveau congrès de Vienne en 2012. Pour Michel Fernet, “c’est une priorité” :“Nous devons accepter les évolutions, et prévoir une double orientation pour l’EHMA : encourager une nouvelle génération d’hôteliers à nous rejoindre, sans pour autant exclure ceux qui ne sont plus en activité opérationnelle directe mais qui peuvent jouer un rôle d’animation au sein de l’association. Nous sommes une amicale d’hôteliers où chacun a sa place. En ce qui me concerne, je consacre bénévolement un tiers de mon temps à l’EHMA, tant au niveau national qu’européen, une charge de travail difficile à tenir pour un directeur général d’hôtel opérationnel à 100 %.”
En 2012, à Vienne le débat devrait être à nouveau posé pour présenter une nouvelle EHMA, plus forte et plus solidaire, avec des statuts nettoyés, et actualisés Rendez-vous est donc pris pour l’année prochaine, en attendant le futur rendez-vous déjà pris à Milan en 2013, avec élection d’un nouveau président.


Par Evelyne de Blast de L'Hôtellerie - Restauration


Source de l'article: http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/hotellerie/2011-05/Le-nouveau-manager-est-un-equilibriste.htm